10 points essentiels pour réussir l’aménagement de ses combles

10 points essentiels pour réussir l’aménagement de ses combles

Alors qu’il devient de plus en plus difficile de trouver un logement à un prix abordable, la chasse aux m² est en pleine effervescence. Et certains propriétaires abritent parfois un petit trésor : des combles aménageables ! Pas besoin de déménager, mais cela nécessite toutefois de réaliser des travaux, plus ou moins conséquents en fonction de votre projet. Voici les 10 points essentiels à prendre en compte pour réussir l’aménagement de vos combles.

Définir si les combles sont habitables

Avant de vous lancer dans les travaux, vous devez d’abord vous assurer que vos combles sont effectivement aménageables. Cela va dépendre du type de charpente qui compose votre maison :

  • Les charpentes traditionnelles sont spécifiquement prévues pour l’aménagement de combles ;
  • Les charpentes à fermettes industrielles nécessiteront quant à elle des travaux pour rendre l’aménagement des combles possibles.

Dans tous les cas, assurez-vous que les combles disposent d’une hauteur minimum au faîtage de 1,80 m. Pensez également à bien vérifier l’état de la charpente, surtout si elle est en bois, et de votre toiture.

Remplir les formalités administratives

Entamer des travaux dans sa maison implique bien souvent de devoir remplir certaines formalités administratives. L’aménagement des combles ne fait pas exception à la règle. La nature de ces démarches va dépendre de la superficie des combles mais aussi de la surface totale de votre logement :

  • Combles de moins de 20 m² et surface totale inférieure à 150 m² : aucune autorisation n’est nécessaire, mais avertissez bien votre assureur ainsi que les services fiscaux.
  • Combles d’une surface inférieure ou égale à 40 m² : faites une déclaration préalable auprès de votre mairie.
  • Combles d’une superficie supérieure à 40 m² : demandez un permis de construire.
  • Surface totale supérieure à 150 m² : faites appel à un architecte.
Aménagement de combles avec beaucoup de rangements et escalier central

Source : Pinterest

Définir le projet et le budget

La nature et l’étendue des travaux que vous allez devoir entreprendre va grandement dépendre de la façon dont vous souhaitez aménager vos combles. L’installation d’une salle de bain ne se fera pas de la même façon que celle d’une salle de jeu, d’un dressing ou d’un bureau.

Vous devrez aussi prendre en compte votre budget pour vous assurer de rester dans vos frais. Faites faire des devis auprès de différents entrepreneurs pour comparer les prix et bénéficier de la meilleure offre possible.

Créer un accès

Si vos combles sont simplement aménagés sous forme de grenier ou de débarras, une simple trappe pourra faire l’affaire. Mais si vous prévoyez de transformer vos combles en véritable pièce à vivre, vous devrez installer un escalier. Droit, hélicoïdal ou en colimaçon : le choix dépendra de la place dont vous disposez. Dans tous les cas, soyez vigilant en ce qui concerne la sécurité.

Si vous n’avez vraiment pas de place, il existe un juste milieu entre les escaliers et l’échelle : l’escalier escamotable. Son installation n’est pas très compliquée mais nécessitera tout de même quelques outils. Mieux vaut vous armer d’une perceuse sans fil Bosch et d’une scie sauteuse filaire.

Revoir l’isolation thermique

Cette étape est l’une des plus importantes de l’aménagement de vos combles. Sans une bonne isolation, la pièce sera inhabitable : il fera trop froid en hiver et trop chaud en été. De plus, cela vous aidera à réduire les déperditions thermiques, qui se font en grande partie par le toit.

Le défi quand on veut isoler ses combles, c’est de perdre le moins d’espace possible ! Optez toujours pour des matériaux isolants de qualité. Les matériaux d’isolation sont de plus en plus performants, pour économiser de la place. Sinon, vous pourrez toujours isoler vos combles par l’extérieur.

Salle de bain dans des combles aménagés en suite parentale

Source : Pinterest

Bien ventiler la pièce

Au moment de faire les travaux d’isolation des combles, pensez aussi à insérer un système de ventilation dans la pièce. Sans cela, l’air ne sera pas suffisamment sain et de la moisissure pourra se développer. La ventilation sera d’autant plus nécessaire si vous prévoyez d’aménager une salle d’eau !

Dans les combles aménagés, on recommande l’installation d’un système de ventilation mécanique : la VMC. Celle-ci peut être à simple ou à double flux. Cette dernière est plus appropriée si la pièce ne dispose pas d’une entrée d’air.

Faire un raccordement électrique

Comme pour toute pièce à vivre, le raccordement électrique est essentiel dans les combles. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Raccorder le circuit électrique des combles à celui du reste de la maison ;
  • Créer un système électrique indépendant uniquement pour les combles.

Ce type de travaux étant strictement réglementé, il est préférable de faire appel à un électricien professionnel. En plus de ses connaissances, ce dernier dispose de tous les outils nécessaires au raccordement électrique : tournevis isolés, pince coupante Hikoki, pince à dénuder, etc.

Suite parentale aménagée dans les combles d'une maison

Source : Pinterest

Installer du chauffage

Une fois vos combles isolés, ventilés et raccordés à l’électricité, vous allez pouvoir passer à l’étape du chauffage. Là encore, plusieurs solutions sont possibles :

  • Relier les combles au chauffage central ;
  • Installer des convecteurs électriques.

Ces derniers sont faciles à installer et nécessitent assez peu d’outils : perceuse visseuse, marteau Milwaukee, ciseaux, tournevis, clés plate et à pipe, pince à dénuder, testeur de tension. Néanmoins, si vous prévoyez d’aménager une salle de bain dans les combles, mieux vaut vous raccorder au chauffage central pour avoir également de l’eau chaude sanitaire.

Cloisonner et aménager les combles

On l’a vu, il existe plusieurs possibilités pour aménager ses combles. Vous pouvez par exemple y aménager une seule grande pièce, ou cloisonner l’espace pour faire plusieurs pièces. Aujourd’hui, il existe plusieurs solutions pour monter des cloisons facilement, avec de bonnes performances d’isolation.

Pour l’aménagement, veillez à avoir suffisamment d’espace pour circuler et vous tenir debout. Evitez par exemple de placer une douche au niveau de la mansarde. Le reste dépendra de votre budget et de vos envies : décoration, rangements, etc.

Ajouter des ouvertures

Si votre projet d’aménagement des combles n’était pas prévu initialement, vous aurez besoin d’ajouter des fenêtres au niveau de la toiture. Cela est essentiel pour avoir une bonne luminosité et pour ventiler la pièce. Là encore, plusieurs options sont envisageables :

  • Une lucarne : elle ajoute un côté esthétique à la toiture et permet une bonne visibilité vers l’extérieur ;
  • Une fenêtre de toit : elle est moins coûteuse qu’une lucarne, offre une bonne luminosité et est plus facile à aménager.

Dans les deux cas, l’ajout d’ouvertures sur la toiture vous obligera à demander un permis de construire.