Les différents types de chantiers d’aménagement possibles

Les différents types de chantiers d’aménagement possibles

Comme nous l’avons vu dans les différents types de combles, l’aménagement de ceux-ci se fait de manière plus ou moins aisée. Mais même pour des combles à fermettes (réputés difficilement aménageables), il existe des solutions comme la surélévation de toiture. Voici les différents types de chantiers possible pour aménager les combles de votre maison.

Aménagement de combles existants

L’aménagement consiste à faire une pièce à partir d’un comble (grenier qui devient chambre, bureau, séjour…). Pour ce type d’aménagement, pas de modification de la structure (ferme et plancher) mais votre projet devra tenir compte des ouvertures futures à pratiquer (fenêtres de toit, lucarnes…).

Récupération de volume de combles en abaissant le plancher haut

C’est le cas où existe, au-dessus du plafond du dernier étage, un comble dont la hauteur ne permet aucun aménagement habitable. En enlevant le plafond du dernier étage, on peut augmenter le volume en hauteur de la pièce, sans en changer, ni la destination, ni la surface. Ce cas est fréquent en ville par le rachat des combles de la copropriété par le copropriétaire du dernier niveau.

Création de combles par modification des fermettes en W – création de fermes en A

Il existe plusieurs techniques pour développer de la surface habitable dans les maisons possédant des combles dites en W. Le but étant de retoucher la structure des fermettes (en W) afin de les transformer en fermes en A (aménageables). Différents procédés comme le procédé Harnois, technique GaryMax, … existent et proposent des garanties et process bien rodés. Ces chantiers sont dits lourds mais vous pouvez quand même continuer à habiter votre maison pendant les travaux. A noter que pour renforcer la structure et le plancher de vos futurs combles aménagés, une poutre verticale (ou plusieurs suivant la surface développée) devra traverser la maison de haut en bas : il faudra donc prévoir quelques travaux en rez de chaussée. En règle générale, cette poutre est placé dans un mur non porteur du rez de chaussé, de manière ensuite à être dissimulée par un revêtement mural.

Création de combles par surélévation de toiture

C’est une technique utilisée pour les maisons ne possédant pas de combles ou pour les maisons possédant des combles dits à fermettes (fermes souvent en forme de W). La technique consiste à modifier la structure de la charpente porteuse, modification des fermes, et surélévation de la toiture pour créer une hauteur suffisante (mini 1.8m pour correspondre aux normes de la loi carrez) et donc un volume habitable.