Quelle largeur de joint pour carrelage imitation parquet ?

Quelle largeur de joint pour carrelage imitation parquet ?

Le carrelage imitation parquet a la cote. Et pour cause ! Les fabricants de carrelage ont fait preuve de créativité et d’imagination, en proposant désormais des carrelages qui imitent à la perfection le parquet, à tel point qu’il faut le toucher avec les doigts pour être sûr qu’il s’agit de carrelage, et non de bois ! Mais pour que l’illusion soit parfaite, il faut prêter une attention particulière à la largeur des joints. Voici l’avis des experts en la matière.

Quelles sont les règles à respecter pour la largeur des joints ?

Lorsque l’on trouve le bon carrelage intérieur pas cher en imitation parquet, on peut avoir envie de mettre des joints nuls, c’est-à-dire que tous les carreaux se touchent comme dans du parquet en bois réel. Or ce n’est absolument pas recommandé en France, que cela soit par les fabricants, mais aussi dans le DTU (document technique unifié) et les CPT (Cahiers de Prescriptions Technique), qui établissent les normes à respecter.

En effet, les joints ne sont pas là pour « faire joli », ils ont une réelle importance technique pour la durabilité de votre revêtement de sol. Ils permettent une certaine tolérance pour la pose, surtout pour les carreaux non rectifiés. Ils assurent aussi la souplesse du carrelage, essentielle en cas de plancher chauffant, mais importante aussi dans toutes les maisons. En raison des épisodes de canicule et de sécheresse à répétition, les maisons « travaillent » et les carrelages dont les joints ne sont pas assez épais ont tendance à casser sous l’effet des tensions liées aux conditions atmosphériques.

Il est donc fortement conseillé de respecter les prescriptions des fabricants pour la largeur minimale des joints de votre carrelage imitation parquet.

appartement avec carrelage imitation parquet

Une fois la largeur choisie, quelle couleur pour les joints ?

Puisque vous avez choisi le carrelage imitation parquet pour votre intérieur, l’idéal est d’imiter aussi le principe du parquet pour la couleur des joints. Théoriquement, le parquet n’a pas de joints, mais, pour les raisons exposées ci-dessus, il est impossible de poser du carrelage imitation parquet avec des joints nus, c’est-à-dire des carreaux qui se touchent bord à bord, sous peine qu’ils éclatent rapidement. Le mieux est donc, pour garder l’aspect « plancher naturel », de choisir une couleur de joints de carrelage qui s’approche le plus possible de la teinte de vos carreaux.

N’oubliez pas, surtout dans les pièces à fort passage, que les joints vont se salir plus vite que vos carreaux, aussi maniaque du nettoyage soyez-vous ! En effet, le grès cérame ne se tache pas, mais les joints sont faits d’une matière poreuse qui peut absorber les salissures, même si votre intérieur est très propre. Donc, prenez une teinte un peu plus claire que vos carreaux pour compenser ce fait !